PRESSE BABEL ERE

 

 

 

Le Soir, 01/08/2012

 

Les zwanzeurs de la compagnie What's Up sont de retour, troupe ô combien zinneke avec ses jeunes artistes néerlandophones et francophones vivant à Bruxelles. C'est d'ailleurs un chien mastiquant entre ses canines un brusseleir coloré qui entame "Babel Ere", spectacle multilingue sur les frontières et farce métaphorique sur la Belgique. Marionnette à la langue bien pendue, l'animal plonge dans ses souvenirs pour nous conter l'histoire de ses maîtres, Ruben et Lies, couple franco-flamand, dont les mésaventures amoureuses font écho aux déboires communautaires du pays.

 

Sur les terres de Babel cohabitent paisiblement les Babelbas et les Babelhoog jusqu'au jour où le pays se sépare pour une querelle à propos du code de la route, une bête histoire de priorité de droite. C'est dans le salon même de Ruben et Lies que passe le tracé de la frontière, un douanier sans scrupules installant son "check-point" au milieu du mobilier. Tout le village traverse bientôt la maison du couple, lui-même éprouvé par les petits tracas quotidiens de la vie conjugale, et mis à bout par les obstacles administratifs imposés par un gouvernement kafkaïen.

 

Si la pièce, accessible à un public dès 12 ans, a les bons côtés du théâtre jeune public avec son rythme ludique, sa ligne claire, sa mise en scène inventive, elle n'en tisse pas moins un univers grotesque et surréaliste, propre à séduire les adultes. Les marionnettes, à taille humaine ou dans le style de guignol, dégagent une mystérieuse déliquescence. Le tourbillon des personnages fait aussi tournoyer les langues, entre français, flamand et allemand. La mise en scène de Héloïse Meire cultive le surréalisme de l'histoire dans les petits détails, le décor, les costumes, et déborde joyeusement de la scène, quand le douanier sépare la salle en deux à coup de scotch et qu'un commerçant harangue les spectateurs pour refourguer sa marchandise sous le manteau. Les comédiens, enfin, mouillent allègrement leur chemise, virevoltant entre les personnages et les marionnettes, pour verser du loufoque à la louche sur cette allégorie de notre petit pays si formidablement absurde.

 

CATHERINE MAKEREEL

 

 

 

 

 

 

RADIO/TELEVISION

 

- Reportage: Babel Ere sur les Niouzz de la RTBF:

http://vimeo.com/37322947

 

- Reportage vidéo sur Télébruxelles du 29/01/2012 :

http://www.telebruxelles.net/portail/info/info-culturelle/17726

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus